Voies à rainures

Sainte-Croix

Entre Sainte-Croix et Vuitebœuf, la côte abrite une série de chemins historiques qu'emprunte la ViaFrancigena. Ces chemins sont les témoins du passage de nombreux charriots chargés de sel franc-comtois se dirigeant vers Yverdon où la marchandise était transportée sur des bateaux pour rejoindre Morat puis Berne, ou alors, gagnait le sud, par Lausanne et le lac Léman. Pour effectuer la descente, en toute sécurité, les roues des chars étaient entravées ou plutôt enrayées, les rainures taillées dans le sol assuraient aux chars de rester sur le chemin. L'écartement était calculé pour ne laisser passer que les chars de la région afin d'éviter toute concurrence pour le transport des charges. Ces voies à ornières ont été utilisées du XIVe au XVIIIe siècle, elles ont été systématiquement entretenues et refaites pour maintenir le passage. Une étude récente a montré que plus de trente paire d'ornières ont ainsi été successivement taillées dans le calcaire du coteau de Vuitebœuf.