En chemin sur le pont de Ste-Appolline, FR.

Par le premier «Itinéraire culturel européen» vers le 21e siècle

En 1987, le Conseil de l’Europe a proclamé les chemins de pèlerinage vers le tombeau de saint Jacques à Santiago de Compostela (E) premier itinéraire culturel européen. C’est dans ce contexte qu’est né le projet «Chemins de Saint-Jacques à travers la Suisse», que ViaStoria (alors sous le nom d' IVS, Inventaire des voies de communications historiques de la Suisse) a coordonné en collaboration avec la Fédération suisse de tourisme pédestre FSTP et ses sections cantonales. Il englobait le balisage de bout en bout d’un parcours de randonnée à travers la Suisse et l’accompagnement de cette démarche par diverses actions. Ce parcours a été balisé dans son intégralité en 1999, «Année de Saint-Jacques». C’est sur cette base qu’a été produit le guide de randonnées «Les chemins de Saint-Jacques à travers la Suisse», publié à la mi-novembre 1998 par ViaStoria, en collaboration avec la FSTP et Les Amis du Chemin de St-Jacques. Ce guide en est actuellement à sa septième édition.

La fascination qu’exercent les chemins de saint Jacques ne se dément pas. Tandis que les uns mettent en avant la dimension spirituelle de ce pèlerinage, les autres prennent tout simplement plaisir à cheminer et découvrir le parcours, qui emprunte pour l’essentiel des voies historiques en marge de l’arc alpin. Tant les églises que les organisations touristiques proposent des offres taillées sur mesure pour les pèlerins de saint Jacques d’aujourd’hui. La Chambre d’économie publique de l’Oberland bernois soutient et coordonne la participation au projet transnational «Chemins de St-Jacques européens».

Pour en savoir plus