Lettre de voiture

Le commerce du sel

Monopole du sel détenu par l'Etat

Initialement c'était surtout des marchands privés qui détenaient le commerce du sel entre Berne et Salins-les-Bains. Dès le 15e siècle, l'Etat s'immisça progressivement dans le commerce et décida d'en faire un monopole d'Etat. Le monopole fut entre autre motivé par l'aspiration à assurer des réserves suffisantes et un approvisionnement pour tout le territoire; il devait aussi servir à maintenir la stabilité du prix du sel. Mais à l'arrière plan, des spéculations financières jouèrent un rôle considérable. L'importance du monopole fut mise en évidence à la fin du 18e siècle, lorsque les revenus provenant du commerce du sel se placèrent au quatrième rang de toutes les entrées financières de l'Etat.

La distribution du sel

L'Etat reprit en même temps le commerce et la distribution du sel. Celui-ci parvenait à la clientèle par l'intermédiaire des dépôts de sel et des points de vente officiels. En 1739, on comptait 13 grands dépôts de sel et 200 «Bütten» (magasin officiel de vente du sel), répartis sur tout le territoire de Berne. Cette pratique de la vente du sel ne fut abandonnée que vers 1970, lorsque les cantons transmirent leurs droits de commerce du sel aux salines rhénanes.